CSM

logo csm
newsletter
Format
  • HTML
  • Texte
  • Désabonnement 
s'inscrire à la lettre d'information :
Quel avenir pour les associations à Saint-Michel, avec la municipalité actuelle ?
Nous devons exiger de la municipalité une réflexion sérieuse sur la vie associative

Le mouvement associatif est une des caractéristiques fortes de notre ville construit patiemment au long des années et qui renforce le lien social entre les saint-michellois.Tous ceux qui animent les associations connaissent les difficultés à trouver des bénévoles, car les sollicitations des uns et des autres sont de plus en plus grandes. Seule une politique courageuse dans ce secteur pourra renverser cette tendance de manque de bénévoles et créer des conditions favorables à une action associative novatrice et dynamique. . L’importance du soutien à cette action est primordiale pour améliorer les rapports entre les habitants de Saint Michel et les aider à porter un regard plus ouvert sur les autres, en se trouvant des centres d’intérêt communs et en sortant de l’isolement auquel la société a tendance à nous confiner. Or, que constatons nous actuellement ? 1- Un projet de salle des fêtes,(haut- lieu de la vie associative) annulé et dont personne n’est en mesure de dire , où en est la réflexion pour un nouveau projet.. La population mérite plus de considération. 2- De plus en plus de difficultés, pour obtenir des salles, pour des manifestations ou des réunions de préparation, avec des demandes de caution ou des restrictions d’horaires de plus en plus grandes. 3- La remise en cause de la fête de Saint-Michel, qui est l’un des moments les plus forts de la vie associative et où les associations étaient fières de parler aux saint-michellois de leurs activités. C’était aussi une occasion unique pour elles d’exposer leurs travaux et d’aider à boucler leur budget. Le remplacement de cette fête par un forum des associations ne pourra combler le vide crée...N’oublions pas le nombre de visiteurs que drainait la fête avec toutes les activités qu’elle générait

Nous devons exiger de la municipalité une réflexion sérieuse sur la vie associative et la façon de l’aider à se développer dans l’intérêt des saint-michellois .Ne laissons pas perdre ce qui a été construit dans l’effort par tous les bénévoles et qui fait une des spécificités agréables de Saint-Michel. Si ce n’était pas le cas, il faudrait que la municipalité en assume la responsabilité, et dise clairement ses intentions.